La propreté

La propreté, c’est toute une histoire.

On était bien avec les couches.

Tranquilles.

Il fait quand il veut, on le change 4 à 5 fois par jour.

Rien ou presque à planifier.

Jusqu’au jour où…

Réunion de rentrée en maternelle (mai)

On ne change pas les enfants à l’école – il vous reste 3 mois pour le rendre propre.

Pression

Ça colle un peu la pression quand même. Surtout que Monsieur est de la fin d’année et s’en fiche royalement du pot. On a déjà essayé plusieurs fois…

Alors on réessaie.

Échec total, il ne se rend pas même pas compte qu’il se mouille.

Et quand on lui fait remarquer, cela l’indiffère totalement.

Laisse, il faut que cela vienne de lui-même

Maman

Du coup, on laisse tomber.

2e essai

En vacances chez Mamie en juillet, à l’extérieur toute la journée, on décide de lui mettre des slips uniquement.

Finies les couches ! Il se sentira léger.

Et ira sur le pot à force de se faire pipi dessus !

…ben en fait non.

Échec monumental, il a ruiné tous les slips qu’on avait prévus. Ne faisait rien quand on le posait dessus à heure régulière.

Mamie a abandonné malgré le coeur qu’elle y a mis.

3e essai

Invités chez des amis dont les jumeaux ont l’âge de Monsieur, nous nous pointons avec nos couches… et constatons qu’ils sont en plein dans le processus de propreté !

C’est un carnage, infernal, des pipis partout par terre toutes les 20 minutes.

Les gosses s’en fiches royalement, disent juste « bêtise » quand ils mouillent leur slip.

Un chaos. Depuis 2 semaines…

Mais le déclic pour Monsieur : peut-être que lui aussi peut essayer d’être propre ?

Ni une ni deux, une fois rentrés à la maison on enlève la couche, et c’est parti pour les slips.

Le timing est parfait : on enchaîne sur 10 jours de congés avec Maman et Papa, de quoi ne pas le lâcher un seul instant !

Le discours ?

1. Allez, il faut aller sur le pot comme des copains

2. Si tu fais sur le pot, tu auras un chocolat de Pâques

Oui on a eu beaucoup de chocolat à Pâques… c’est l’occasion de lui donner de manière utile.

Eh bien ça a fonctionné !

En 3 jours, il réussissait à se retenir la nuit et la sieste.

Toutes les couches préventives que nous mettions (dodo, trajet en voiture, sortie longue…) restaient totalement propres !

En 1 semaine, on est descendu à un accident tous les 2 jours. Parfois en se lavant les dents il faisait par terre. Peut-être la vue de l’eau qui coule ? Parfois en jouant, difficile de s’arrêter…

Bref, super !

Il fallait attendre le bon moment, avec les bons arguments, et la bonne carotte au bout.

Moins de stress pour la rentrée !

Bravo Monsieur !

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 papa-fou