2 ans pour une grass’ mat !

Hééé oui, c’est ça avoir un « petit dormeur » à la maison.

Voila à peu près 2 ans que nous attendions notre première grasse matinée – avec bébé je précise.

Car c’est facile de tricher : en le déposant chez papi mamie.

En fait non, pas si facile car rien ne garanti qu’une fois bébé évacué, on arrive à dormir ! L’organisme se dérègle à vitesse grand V.

 

Mais au fait, ça fait quoi de se lever si tard ?

 

C’est une juste récompense

Avant de se réjouir de se réjouir de s’être levés si tard, quel prix avons nous bien pu payer ?

Oui, car rien n’étant gratuit avec les enfants, il y a bien eu un prix à payer.

Roulement de tambours………….. une jolie journée sans sieste.

Un peu dur de ne pas pouvoir se reposer durant la journée car Monsieur a décidé que non, la sieste c’est fini, et qu’à 2 ans ou presque c’est du passé.

Fini la faiblesse de se laisser aller en plein milieu de journée, à roupiller pendant que les parents se reposent : maintenant, c’est harcèlement non-stop du matin au soir !

C’est angoissant

C’est également un peu angoissant de se réveiller si tard. On n’est plus habitués à la maison.

C’est à se demander s’il y a toujours petit cochon dans la chambre d’à côté !

_ Est-on venu nous le prendre cette nuit (bon courage chers cambrioleurs) ?

_ Est-il tombé malade ?

_ Est-ce qu’il nous fait une blague ?

Non, rien de tout ça, il dormait juste ! Ouf.

C’est déstabilisant

WOW ça fait bizarre de se réveiller au milieu en fin de matinée. D’habitude on a déjà fait 1000 choses à cette heure-ci.

_ On a mangé

_ On a lu 40 livres

_ On s’est habillés

_ On est même parfois déjà sortis !

Bon là il va falloir se réorganiser complètement, et chambouler le coquin !

 

C’est au final si agréable

Mais bon, on a quand même bien dormi : jusque 9h du mat’ ! Youhou !

© 2018 papa-fou