Les réseaux sociaux

Peut-être l’avez-vous remarqué : je tiens à conserver l’anonymat de Monsieur (et donc de papa et maman) au travers de ce blog.

Et malheureusement, je ne peux que constater qu’on passe pour des ringards à faire attention à l’image de notre petit bout sur Internet.

A l’heure où tout le monde déverse sa vie (ou plutôt ce qu’il a décidé de montrer de sa vie) sur des fils d’actualité en attendant un like, petit zoom sur les comportements observés et ce que nous avons décidé pour notre famille.

La naissance

De base, la première des choses que l’on retrouve sur les profils des connaissances est l’annonce de la naissance, accompagné du sexe, suivi du prénom, bien entendu, et d’une photo illustrant « la bête ». Les plus bavards vous donneront l’heure, l’état de la maman, le poids et la taille.

Anecdote : n’étant pas sur Facebook et compagnie, j’ai eu la surprise d’apprendre la naissance du fils d’un ami en prenant des nouvelles de la grossesse de sa compagne.

Je l’ai mis sur Facebook pourtant

Le respect de notre vie privée nous isole…

 

Nous avons personnellement annoncé la naissance par appel/SMS aux membres de la famille et aux amis proches, ainsi qu’à ceux ayant prononcé un quelconque intérêt pour l’heureux événement.

Les autres l’ont appris via le bouche à oreille. J’ai entière confiance aux gens pour ça.

La vie

Il dort déjà

Il marche déjà

Il parle déjà

Aperçu des exploits de progénitures que ma femme constate régulièrement sur son fil. Accompagné de la photo – à date – qu’on puisse le reconnaître dans la rue au cas où on le croiserait…

Le bébé se retrouve surexposé sur Internet, donné en pâture aux réseaux « sociaux », au bon vouloir de ses parents. Je me demande tout le temps sa réaction lorsqu’il découvrira ces images au détour d’une conversation ou d’une navigation sur Internet.

 

On a décidé de tenir au courant les gens on leur écrivant de temps en temps. En général ceux que ça intéresse se déplacent pour le voir.

On a aussi ouvert un album privé de photo en ligne où l’on a invité amis et la famille, pour immortaliser les moments précieux. Maman s’occupe très bien de cela. On n’est pas dans le rejet total de la technologie non plus 🙂

Les vacances

Ah les vacances, ces moments précieux attendus toute l’année par une famille qui a économisé pour partir déconnecter 2 semaines.

Avez-vous remarqué à quel point il est très important de communiquer sur les activités de bébé lors de ces vacances ? C’est un peu comme lire un épisode de Tchoupi de 30 pages par jour : à la plage, à la piscine, sur la luge, sur la trottinette, à vélo, j’en passe…

Que font les gens de toutes ces informations ?

 

On se régale à alimenter notre album privé, rien de plus. On sait que ça fait plaisir à ceux qui y sont invités.

Et les blogs dans tout ça ?

Impossible de finir cet article sans parler des blogs – véritable réseau social centré sur le rédacteur.

J’ai consulté beaucoup de blogs qui illustraient les articles avec des photos de famille. De la famille de l’auteur. Ça pourrait être une autre famille mais vu le nombre de photos, j’en doute. Les enfants étant de réels acteurs de ce blog, visage découvert, dans des situations parfois farfelues. Fierté exacerbée des parents.

La réaction quand copains de classe les découvriront ? On verra…

 

Personnellement je n’étais absolument pas intéressé par les photos, mais simplement par le contenu, l’histoire racontée dans le post ou les informations véhiculées.

 

J’ai fait le choix inverse. Tant pis si je perds des visites.

 

Simplement des réflexions, des anecdotes, sans illustrations personnelles.

© 2018 papa-fou